Oser être soi-même : cap ou pas cap ?

La semaine dernière, j’ai eu une longue et passionnante conversation au téléphone avec une femme formidable, généreuse, inspirante, débordante d’Amour et de Lumière.

Le genre de personne avec qui j’ADOOORE discuter, avec qui je me sens complètement libre d’aborder des sujets un peu trop « perchés » pour certain(e)s, tels que la spiritualité, l’incarnation, le chemin de vie, etc.

Cet échange avec cette femme extraordinaire m’a tellement fait vibrer de tout mon être que je me dis qu’elle ne peut pas être humaine… Non, j’en suis sûre, c’est un Ange… 😉 Un ange que j’ai eu la chance de croiser sur ma route et qui m’a dit quelque chose qui m’a fait l’effet d’une piqûre de rappel : il ne faut pas craindre d’ÊTRE SOI-MÊME.

Merci du fond du cœur, Ange Stéphanie !

oser être soi-même

Du coup, depuis quelques jours, ben là-haut, ça cogite fort, vraiment fort. Même mes nuits sont parsemées de rêves complètement farfelus, bourrés de symbolique… et dont je me souviens dans les moindres détails au réveil.

Or, si je m’en souviens… c’est sans doute parce que je DOIS m’en souvenir et travailler dessus. Et c’est en rapport avec le fait d’oser être soi-même. Le conseil de l’Ange Stéphanie m’a touchée en plein cœur ! 🙂

Oser être soi-même…

…mais déjà, c’est quoi, être soi-même ? Si je regarde le chemin que j’ai parcouru jusqu’à présent, le PETIT BOUT de chemin (car soyons clairs, le cheminement, c’est pour toute la vie !) qui a bouleversé ma vie, changé ma façon de penser, modifié la perception que j’avais de moi-même et des autres, mis sens dessus-dessous mes convictions, mes croyances… est-ce qu’avec tout cela je peux pour autant affirmer que je sais aujourd’hui qui je suis vraiment ? Est-ce que le fait d’avoir laissé tomber mon métier dans l’import-export pour exercer à temps plein en tant que magnétiseuse suffit à mon « coming out spirituel » ?

QUE NENNI ! Il serait bien trop facile de s’en tenir à ce simple détail, même si pour moi cela a été un immense pas en avant dans ma vie. 🙂

Alors je réfléchis, encore et encore, au fait d’être soi-même. Et je me souviens que lorsque j’étais adolescente, j’adorais les tests de personnalité débiles dans les magazines féminins. A l’époque, j’étais fan de psychologie et je trouvais qu’il y avait quelque chose de fascinant dans le fait que de simples questions sur papier pouvaient mettre en lumière certains traits de notre caractère.

Je me souviens en avoir fait avec des copines lors de soirées pyjama, c’était rigolo, mais certaines voyaient les résultats de ces tests comme une Grande Vérité Vraie. « Si le test dit que je suis maniaco-dépressive, c’est que je suis maniaco-dépressive ! » Et cela partait en débat sur le sujet… tandis que moi je pensais : « Non Ernestine, tu as juste 14 ans, des boutons sur le visage, pas de mec, t’es mal dans tes baskets, tes parents te saoulent, ton petit frère te fait péter un câble et tu as du mal à reconnaître ton corps qui change. Cela ne fait pas de toi une maniaco-dépressive… »

Mais bon, on ne plaisante pas avec les tests… ils sont fiables à 200% bien entendu. ^^

Surtout quand tu fais le total de tes réponses (lettres, ou symboles) et que tu es ex-aequo dans deux catégories… qui se contredisent. Et ouais… voilà comment faire germer l’idée que ta vie elle-même est une parfaite contradiction, jeune fille.

Tout ça à cause de supposés tests de personnalité. Les magazines ont peut-être fait des efforts depuis, mais dans les années 90, dans les magazines type « Miss Starclub », on trouvait des tests du type (nooon, je ne caricature pas du tout, voyons ! ^^) :

AIMEZ-VOUS LE CHOCOLAT ?

A / Oh ouiiiiiiiiiiiiiiii j’adore ça, j’en boufferai toute la journée !

B / Oui.

C / Ça dépend, c’est quoi comme type de chocolat ? Noir ? Au lait ? Avec ou sans noisettes ? Au riz ? Blanc ? Combien de % de cacao ?

D / Non.

E / Non. Enfin oui. Enfin non. Enfin… j’en mange en cachette tous les soirs alors je préfère faire croire à mon entourage que je n’aime pas ça car je n’assume pas ma dépendance à ce délice diabolique.

Résultats du test :

  • Vous avez une majorité de réponses A : Vous aimez particulièrement le chocolat. Attention d’ailleurs, ce n’est pas bien de trop en manger, nous vous invitons à faire le test dans notre prochain numéro : « J’aime manger : suis-je une vilaine gourmande ou une boulimique refoulée ? » et à découvrir le dossier du mois spécial régime car… « 2 minutes dans la bouche, 20 ans sur les hanches » !
  • Vous avez une majorité de réponses B : Vous aimez le chocolat. Bravo, vous vous connaissez super bien ! Combien avez-vous d’années de psychanalyse à votre actif ?
  • Vous avez une majorité de réponses C : Vous êtes un(e) emmerdeur(euse), vous ne savez pas ce que vous aimez… Vous esquivez la réalité en évitant de répondre aux questions, peut-être que vos parents ne vous ont jamais laissé(e) vous exprimer dans votre petite enfance ? Accepteriez-vous d’être interviewé(e) par notre équipe de psychologues pour un prochain article sur ce sujet ?
  • Vous avez une majorité de réponses D : Vous avez tort de ne pas aimer le chocolat, c’est excellent. Peut-être que les évènements de votre vie vous laissent un goût comme celui du chocolat noir… amer ? Nous vous recommandons de prendre rendez-vous au plus vite chez votre généraliste, vous couvez peut-être une petite déprime !
  • Vous avez une majorité de réponses E : Vous êtes chocolat addict mais vous le refoulez. Ne restez pas seul(e) avec cette souffrance, car oui, c’en est une ! Et si vous commenciez par en parler avec l’élu(e) de votre cœur ? Avec un(e) ami(e) ? Accepter cette dépendance, c’est accepter pleinement qui vous êtes, pensez-y, il est peut-être temps de vous révéler et d’assumer vos petits défauts. Et puis mentir, c’est mal, vous devriez avoir honte !
  • Vous avez une majorité de réponses F : Vous n’avez pas compris la question !

Et bien moi, j’aurai répondu G. G comme « Grrrrrrrrr ! »

  • Vous avez une majorité de réponses G : Vous ne voyez pas trop l’intérêt de ce test et refusez l’idée de cataloguer les gens qui adorent/aiment/aiment mais sous conditions/n’aiment pas/font croire qu’ils n’aiment pas alors qu’ils aiment vraiment le chocolat.

Alors j’ai laissé tomber les tests des magazines féminins parce que c’était trop naze, mais au fond de moi je m’inquiétais quand même : et si en fait… je n’avais aucune personnalité ?

Des années plus tard, sortie de l’adolescence et en pleine période de doute quant à mon avenir professionel, je suis allée sur des sites spécialisés en psycho et ENCORE UNE FOIS, soit je tombais ex-aequo dans deux résultats, soit je ne me reconnaissais pas du tout dans le bilan obtenu. J’ai même fait un bilan de compétences qui a été pour moi une perte de temps évidente : 2 mois d’entretiens pour s’entendre dire que mon métier idéal, c’était celui que je faisais déjà, et pour me tendre une feuille A4 recto-verso avec les grands traits de ma personnalité dans lesquels je ne me reconnaissais pas forcément…

Alors, comment être soi-même dans un monde où même les tests de personnalité ne conviennent pas à tout le monde ?!?

Ben… peut-être parce qu’il faut considérer que nous ne sommes PAS être obligés d’être ce « tout le monde », justement.

« Tout le monde », c’est « JE » + « JE » + « JE » + …. et chaque JE est unique, différent. Il est, par conséquent, complètement stupide de vouloir mettre toute cette palette de JE dans des cases bien étiquetées, bien rangées avec un code couleur, et avec des traits de personnalité communs à ce « tout le monde » que nous sommes libres de ne pas être.

Nous sommes libres de sortir du moule, de ne pas nous fondre dans la masse.

Alors, je repense à toutes ces années où je me sentais différente, incomprise, voire exclue, que ce soit à l’école, au travail, dans ma famille, avec mon entourage, et que j’en souffrais, que je me demandais quel était mon « problème »… parce que j’avais forcément un problème, il n’y avait pas d’autre explication !

Je repense à toutes ces années de remise en questions, de doutes, à me sentir différente, extraterrestre, « pas normale » parce que je ne pensais pas toujours pareil que les autres et que je refusais de suivre certaines de leurs idées, au point de passer parfois pour une fille « capricieuse », une « colérique »… alors que je refusais simplement d’être un mouton de Panurge et que je pouvais sortir de mes gonds lorsque l’on m’y obligeait.

Je repense à toutes ces fois où je me suis planquée dans les rayons de la Fnac parce que j’avais peur de croiser quelqu’un que je connaissais, alors que j’étais en pleine exploration des rayons « Spiritualité, ésotérisme, psychologie » etc. et que je ne voulais pas justifier l’achat de certains bouquins, parce que j’étais déjà étiquetée « bizarre »…

Je repense à toutes ces larmes que j’ai versées parce que l’on m’a jugée, blessée, insultée, tout simplement parce que j’ai fait des choix de vie que certains n’ont jamais compris, parce qu’ILS estiment qu’ILS ont LEUR mot à dire dans MA vie, dans MES choix, et qu’ils n’ont jamais compris que je suis LIBRE, et que si ma liberté de vivre, de penser, d’agir les dérange tant, ce n’est pas parce que je suis une « sale égoïste », mais parce que je ne suis que la projection de ce qu’ils aimeraient être mais qu’ils ne sont pas encore…

Alors finalement je crois que la toute première étape à franchir pour oser être soi-même… c’est d’accepter l’idée d’être différent(e). Parce que c’est ça la « normalité » : c’est d’être différent(e). C’est cette différence qui fait la richesse de l’Humain et de la Vie, qui fait de chacun(e) d’entre nous une personnalité unique et précieuse.

Et puis ce matin, je tombe par hasard sur… un test de personnalité, tiens donc ! 🙂

Je le partage avec vous, car il est simple, rapide, et efficace. Et celui-là, il ne vous dira certes pas si vous aimez le chocolat, mais il est intéressant, crédible, et peut donner de vraies pistes dans votre travail personnel sur les choses à travailler actuellement ! 🙂

Ce test, c’est le test géométrique.

Prenez une feuille et un stylo.

Divisez votre feuille en 6 cases :

  • dans la 1ère, dessinez un cercle ;
  • dans la 2ème, dessinez un triangle ;
  • dans la 3ème, dessinez un escalier ;
  • dans la 4ème, dessinez une croix ;
  • dans la 5ème, dessinez un carré ;
  • dans la 6ème, dessinez un 3 renversé de manière à former un « m ».

Voilà ce que cela donne :

test géométrique

Puis, inspirez-vous de chaque forme, et complétez chaque case afin d’obtenir un dessin. Quelque chose de simple, pas besoin d’être un pro du crayon ! Il faut juste que vous puissez reconnaître ce que c’est. 🙂

Et enfin, écrivez dans chaque case un adjectif.

 

Lorsque vous avez terminé, vous pouvez continuer la lecture de cet article.

ON NE TRICHE PAS, HEIN ! 😉

Allez, place aux résultats !

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais personnellement j’avais une furieuse envie de marquer un mot et non un adjectif, pour chacune de ces cases… ! Alors j’ai écouté mon inconscient et les ai ajoutés ! 😉

Donc, voilà comment interpréter les résultats de votre test :

  • Le dessin avec le cercle correspond à la façon dont vous vous percevez vous-même ;
  • Le dessin avec le triangle correspond à votre propre perception sur la manière dont vos amis vous voient ;
  • Le dessin avec l’escalier correspond à votre propre perception de la vie en général ;
  • Le dessin avec la croix correspond à la manière dont vous percevez la spiritualité ;
  • Le dessin avec le carré correspond à la façon dont vous voyez la famille ;
  • Le dessin avec le 3 renversé correspond à votre perception de l’amour.

Alors, quels sont vos résultats ? Surprenants, cohérents, perturbants, satisfaisants… ? 🙂

Comme je continue mon apprentissage de « J’ose être moi-même »… et bien je partage de bon cœur avec vous mes résultats !

Je vous souhaite d’être pleinement vous-mêmes !  

résultats test géométrique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge