Les quatre accords toltèques : une très belle découverte

En ce moment, je lis « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz, un chaman mexicain. Il était temps, c’est un livre culte, vendu à des millions d’exemplaires !!! 🙂

J’en avais beaucoup entendu parler et je m’étonne de ne pas l’avoir dévoré plus tôt car je le trouve très puissant et enrichissant. C’est un vrai « code de conduite » qui nous permet d’appréhender le monde beaucoup plus sainement, sereinement. Un rituel d’aide pratique pour la vie quotidienne.

(Je me languis déjà de lire la suite, car depuis, la famille s’est agrandie avec un cinquième accord toltèque !)

Mais c’est quoi, ces quatre accords toltèques ?

Tout simplement une série d’accords à passer avec nous-mêmes.

Les voici :

Premier accord toltèque : « que ta parole soit impeccable »

Sans doute le plus important… et le plus difficile à appliquer (ça commence bien, hein ? ^^) ! Et cela ne concerne pas seulement les mots que l’on adresse aux autres, mais aussi ceux que nous utilisons dans notre dialogue intérieur…

Le pouvoir des mots est incroyable, alors soyons vigilants et prêtons attention à ce que l’on dit, aux autres comme à soi-même !

Deuxième accord toltèque : « quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Et oui, ce n’est pas parce que votre collègue est lunatique et râle pour un rien qu’elle vous en veut personnellement. Ce n’est pas parce qu’un excité du volant vous klaxonne furieusement alors que vous tardez un peu trop à son goût à démarrer au feu vert qu’il faut que cela vous flingue votre journée.

Nous ne sommes pas responsables des émotions des autres, cela leur appartient et il est de leur responsabilité de les gérer. Cependant, les personnes les plus sensibles pourront bien sûr procéder à un petit nettoyage énergétique si nécessaire, pour « couper » les liens avec une personne ou une situation qui les tourmente. Un petit coup de bonshommes allumettes par exemple et ça repart ! 🙂

Troisième accord toltèque : « ne faites pas de suppositions »

Parce que les suppositions, nous pouvons en faire trèèès vite et à y regarder de plus près, c’est carrément du masochisme, parfait pour se contrarier en un claquement de doigt. Si votre conjoint(e) rentre du travail en mode « ours grognon qui file s’isoler dans la chambre », cela ne veut pas forcément dire qu’il y a de la tension dans l’air entre vous…

Laissez couler : cela évitera ainsi une scène de ménage complètement inutile, parfois un simple « qu’est-ce qui se passe ? » peut changer la donne (et si en réponse, l’ours grogne, appliquez alors le deuxième accord toltèque 😉 ).

Quatrième accord toltèque : « faites toujours de votre mieux »

Notre « mieux » sera chaque jour différent. Parce que certains jours nous serons au top de notre forme, de notre motivation, en mode « Bisounours », où tout paraît plus facile, ne nous demande pas tant d’énergie… et puis d’autres jours, faire de son mieux sera à un niveau plus bas, parce que nous avons passé une mauvaise nuit, que nous vivons des choses compliquées, que notre corps a mal quelque part, que notre voisin nous a gonflé(e) dès le matin pour une histoire de haie mal taillée…

L’idée est d’accepter que notre « mieux » est variable selon les journées voire même au sein d’une même journée. De respecter notre rythme, nos capacités, notre état physique et émotionnel.

 

Allez, pour vous résumer tout cela, je vous propose de visionner cette petite vidéo qui résume tout et de manière tellement simple : « Les quatre accords toltèques racontés aux enfants ». Et comme nous sommes de grands enfants, autant en profiter, n’est-ce pas ?! 🙂

Belle soirée et à très bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

CommentLuv badge