A propos

Je m’appelle Dina et je suis une soeurcière. C’est un peu comme une sorcière, sauf que je suis gentille, que je n’ai pas de nez crochu plein de verrues et que jusqu’à présent, je n’ai jamais réussi à faire voler un balai (enfin, si, mais pas avec moi dessus !).

Je suis magnétiseuse énergéticienne et depuis peu, hypnothérapeute. Je n’ai pas toujours exercé ce métier, à vrai dire, cela ne fait que quelques mois que j’ai intégré un joli pôle médical tout neuf quelque part dans les environs de Grenoble. Auparavant, je travaillais dans l’import-export et réservais les soins énergétiques à mon entourage : famille, amis, collègues, animaux de compagnie, amis d’amis, etc.

2016 a été une année très chouette où j’ai enfin pris la décision de me consacrer à temps plein au magnétisme, mais pour se faire, il m’a fallu traverser une grande épreuve que beaucoup de soeurcières sont également amenées à traverser : LE COMING-OUT SPIRITUEL.

Et oui, car on ne quitte pas son métier d’un claquement de doigts pour se reconvertir dans un domaine radicalement différent ! Il m’a fallu expliquer aux gens qui ont été surpris, voire curieux, que oui, bien sûr, c’est mûrement réfléchi, qu’en fait c’est une passion, que je ressens des choses dans les mains depuis toute petite, que j’ai été formée au magnétisme et que je pratique depuis 2009, blablabla. Et tout ça en se préparant à accueillir la réaction de l’autre en face… L’autre, souvent sympathique, parfois sceptique, mais parfois aussi complètement fermé à l’invisible et pouvant se montrer limite agressif.

Et bien, l’humain n’a pas fini de me surprendre agréablement… car au final la réaction des gens s’est avérée hyper positive ! 🙂

J’ai donc survécu à mon coming-out spirituel et suis même très heureuse de l’avoir fait. J’aurai même du le faire bien avant car c’est une vraie bouffée d’air pur de pouvoir enfin assumer ce que l’on est, parler de ce que l’on fait, de ne plus avoir à « cacher » et garder pour soi les expériences complètement dingues que l’on a pu rencontrer.

Chaque jour, lors de mes consultations, je rencontre des femmes (mais aussi des hommes, bien sûr !) en plein éveil spirituel, qui commencent à voir la Vie avec une autre paire de lunettes, qui ont des tas de questions à poser, qui lisent beaucoup, qui assistent à des conférences, etc., et ce bien souvent sans même oser en parler à leur famille. Je me reconnais en ces personnes, car j’ai vécu ce qu’elles vivent.

Voilà pourquoi j’ai eu l’envie de créer un espace où partager des petits trucs, astuces et expériences sur des sujets passionnants en rapport avec le bien-être et la spiritualité.

Pourquoi les « soeurcières » ?

Parce que sitôt que l’on évoque tout ce qui est inexpliqué, bizarrement, l’étiquette de bonne fée ne passe plus… car bon, toutes ces choses étranges et irrationnelles dont on entend de plus en plus parler, cela reste bizarre, mystérieux, toussa toussa… Alors autant jouer la carte de l’humour et s’auto-désigner par un petit nom rigolo ! 😉

Nous autres soeurcières sommes bien plus nombreuses que l’on ne pourrait le croire : l’Univers nous a certes dispersées un peu partout sur la planète, mais nous sommes déjà en train de nous réunir, doucement, mais sûrement… C’est ça, la chasse aux soeurcières. Comme une chasse au trésor géante mais avec plein plein plein de soeurcières à la clé, toutes unies dans une même quête : celle de l’éveil spirituel et du bien-être total.

Soeurcières, sieurciers, je vous souhaite la bienvenue sur ce blog et me réjouis d’échanger avec vous !